Juste avant la fin du camp, M. Hoffman, originaire de Boston, est venu nous rendre une petite visite au camp. M.Hoffman est propriétaire de l’île Blacksand. Durant notre conversation, il m’apprend un fait que je ne connaissais pas. Un fait fascinant et tout à fait véridique…

Il me raconte, qu’au cours d’une petite marche sur Blacksand, il a trouvé un crâne humain! Un décès récent? un meurtre? Aucune idée. Il décide donc de contacter la police qui ferme l’île pour établir une scène de crime. Une fois tous les indices possibles recueillis, le crâne est transporté à un institut médico-légal pour y être analysé.
M. Hoffman reçoit le rapport officiel un peu plus tard. Le résultat? Il s’agit du crâne d’un Amérindien, probablement un Abenaki, mort sur l’île il y a plus de 500 ans!!! Quelques années plus tard, la soeur de M. Hoffman, trouve par hasard une vieille tête de flèche indienne dans le sable noir de l’Île!

La statue du dieu BaalCeci est déjà extraordinaire en soi, mais le tout ne s’arrête pas là car il y a une connexion avec le camp Tekakwitha!

Vous avez peut-être déjà entendu parler de la fameuse légende du Dieu Baal! Gaston et moi la racontons quasi à toutes les années, tellement ce fut extraordinaire comme aventure! Dans une légende, il y a toujours une partie réelle et une partie « moins » réelle…
Cette légende, le camp l’a vécu en 1971. J’y étais et ce fut tout à fait mémorable. Lors de cette fameuse journée en 1971, une série d’évènements extraordinaires se sont produits. Ce serait top long à raconter mais retenez ceci:  Nous avions alors trouvé dans le lac une très vieille statue sensée représenter deux homme dont un vieil indien. La légende veut qu’il s’agissait d’une statue érigée à la mémoire d’un ancien colon de Leeds et de son ami indien. Cette légende raconte que ces deux individus avaient été exilés sur l’ile de Blacksand où ils ont passé les vingt dernières années de leur vie et où le vieil indien serait décédé.

45 ans plus tard, la réalité rattrape la fiction: on retrouve sur l’ile un très vieux crâne indien! Lorsque M. Hoffman me racontait son aventure j’en avais des frissons! Y a-t-il un lien entre ces deux faits???

Si vous voulez voir d’autres photos illustrant cette fameuse aventure qui a eu lieu en 1971, allez visiter la nouvelle section du site intitulée « Nos racines ». L’histoire du camp y est racontée en photos pour chacune des décennies. Des heures de plaisir! Vous retrouverez quelques photos de cet événement dans la section des années ’70 à la page 3 et 4. La page peut prendre quelques secondes à se télécharger.

En passant, avec la permission de M. Hoffman, nous tenterons de faire d’autres fouilles sur son île l’été prochain! Qui sait…